L’immunité influence la fertilité

Le système immunitaire a un rôle principal pour la longévité mais il peut aussi apporter une faible fertilité.

Les études montrent de nouveaux indices sur les causes qui déterminent les maladies mais il y a des personnes qui peuvent avoir différentes maladies même si elles sont exposées aux mêmes dangers.

Au fil du temps, les scientifiques ont prouvé qu’il y a un équilibre entre les individus et la fertilité.

Le corps peut répondre d’une manière différente aux infections génétiques alors que l’immunité peut diminuer ou elle peut contribuer au succès de l’évolution.

Le système immunitaire est responsable de plus de 40% des cas d’infertilité chez les femmes mais aussi chez les hommes. De même, l’immunité  est la principale cause de l’échec de la fertilisation in vitro.  Le système immunitaire est constitué par un ensemble de tissus, de cellules et d’organes qui travaillent d’une manière simultané et dont l’effet principal est de protéger l’organisme contre différentes maladies ou différents microbes.

Le système immunitaire est un mécanisme intelligent car il réussit à faire la différence entre les cellules saines de l’organisme et les cellules qui apportent des maladies. Le système immunitaire est responsable du processus reproductif  chez les femmes mais aussi chez les hommes.

Il n’y a pas de preuves qui montrent que l’infertilité est provoquée par un système immunitaire faible mais il y a des preuves  qui montrent qu’il implique la formation d’anticorps dans l’organisme contre le sperme et c’est pour ça que le système immunitaire est un facteur important pour l’infertilité.

Presque 10% des cas d’infertilité masculines sont provoqués par un système immunitaire faible.

Les cellules du système immunitaire contribuent à la conception et à la fertilité. Les maladies du système immunitaire se trouvent parmi les causes de l’infertilité chez les femmes.

Dans certains cas, le système immunitaire n’analyse pas bien  les cellules embryonnaires et il détruit l’embryon avant de s’implanter et de se développer dans l’utérus. Les dysfonctionnements du système immunitaire peuvent  provoquer des fausses couches.

L’immunité influence la fertilité
5 (100%) 1 vote

Ne manquez pas nos autres contenus :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

6f39f33f3e2276b565d478fbe2aeae7awwwwwwwwwwww